Couverture de la Blaise

Une terrasse pour le MARKET PUB aux frais des Drouais

Je tiens tout d'abord à préciser que je félicite, sincèrement, la démarche de M. BERTEAUX qui a osé reprendre le Market Pub pour pérenniser son activité et créer une nouvelle dynamique à Dreux. Dynamique qui manque cruellement à notre centre ville.

Mes critiques sur la couverture de la Blaise n'ont de ce fait jamais été à l'encontre de M. BERTEAUX, bien qu'il soit celui qui profitera le plus largement de cet aménagement, qui n'était pas une priorité pour le reste des Drouais.

Est-il nécessaire de rappeler tout de même, que la motivation de M. BERTEAUX était certainement mercantile et que si nous devons saluer son dynamisme commercial, il ne serait être question que la Municipalité le " remercie " aux frais des Drouais par la couverture de la Blaise et son  aménagement en terrasse.

Bien entendu lors de mes interrogations, le maire de Dreux s'est défendu de " rendre service aux copains ", mais son seul argument fût de nous exposer la gêne provoquée par… les odeurs émanant de la Blaise, rue Mérigot.

Des odeurs ?! Mais dans ce cas pourquoi découvrir la Blaise à quelques dizaines de mètres, en plein centre ville à l'îlot Viollette ? La Blaise de ce côté-ci aurait-elle une meilleure odeur ?!

Malgré mes nombreuses demandes, je n'ai jamais réussi à obtenir le coût de ces travaux, ni les raisons de l'aménagement de la rue en zone piétonne. 

Je crains que nous n'ayons jamais d'autres explications, car il n'y en a pas d'acceptables.
 
  •   Peut-on vraiment justifier de tels investissements pour pallier quelques discutables odeurs ? 
  • Pourquoi cet aménagement, déjà contestable lorsqu'il s'agissait d'une réalisation en caillebotis, est devenu tout à coup un ouvrage de cette importance ?! 
  • Compte tenu du peu de piétons qui empreinte cette rue, comment justifier d'avoir transformée la rue Mérigot en rue piétonne ?! 
  •   Etait-il nécessaire de fermer la rue Mérigot par des bornes escamotables automatiques aussi inutiles que coûteuses ?! 
  •   Comment accepter de telles dépenses pharaoniques pour des aménagements excessifs, alors que tant de Drouais attendent encore la réfection de leurs trottoirs, lorsque trottoirs il y a ?!

L'aménagement et l'embellissement d'une ville sont évidemment nécessaires à ses habitants, mais il n'est pas responsable de décider des constructions notamment de cette importance, au coup par coup, sans définir au préalable un projet urbanistique d'ensemble, une programmation précise des réalisations à mettre en œuvre et la définition de priorités.

La couverture de la Blaise rue Mérigot n'était ni prévue, ni prioritaire et c'est sans concertation, sans transparence et au détriment d'une grande majorité des Drouais, qu'elle a tout de même été réalisée.

Conseil municipal du 18 mai 2006

... Et l'on voudrait nous faire un procès ! - Dreux.Com - mai 2007

Cliquez pour agrandir l'image


Copyright (C) 2014. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 16 avril 2016